Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 344 : Une discussion difficile à suivre

guillemetQue va-t-on faire au Canada ? » Dans la voiture qui les mène vers le Canada, Paula regarde David. Celui-ci est concentré sur la route.

« Tu verras bien, ma puce. »

« Arrête de m’appeler comme ça. Nous étions à Houston. Si tu voulais quitter le pays, il aurait été plus simple d’aller au Mexique, tu ne crois pas ? »

David porte un bref regard à Paula avant de regarder de nouveau la route. « Tu es une fille vraiment très intelligente, Paula. Mais vois-tu, tu m’ennuies à poser toutes ces questions. Tu es comme le toubib, il n’arrêtait pas de poser questions sur questions, et ça n’a abouti qu’à me rendre nerveux. Le pauvre n’aura plus jamais l’occasion de poser des questions. »

Le rire nerveux de David fait frémir Paula. Son cœur se serre à la pensée du Docteur Rossi et des larmes lui montent aux yeux. Elle ne peut s’empêcher de penser que tout ceci est sa faute. Si elle n’avait pas voulu savoir qui était réellement David, rien de tout ceci ne serait arrivé.

Elle regarde à nouveau David. « Il faut traverser tout le pays pour aller au Canada. Si tu avais pris la direction du Mexique, on serait déjà arrivés là-bas. »

« Paula, un peu de patience. Je te promets que tu sauras pourquoi on va au Canada… avant de mourir. »

Le sang de Paula ne fait qu’un tour. « Tu as donc bien l’intention de te débarrasser de moi, n’est-ce pas ? »

« Silence. »

« Je voudrais juste savoir ce qui se passe dans ta tête. »

Soudain, David appuie brutalement sur la pédale du frein. Il s’arrête au bord de la route déserte et sort un revolver qu’il pointe en tremblant de rage sur Paula. « Tu veux savoir ce que j’ai dans la tête » hurle-t-il « Tu veux vraiment savoir ce que j’ai dans la tête !!! »

Le revolver sur la tempe, Paula hurle de peur. David enlève la sécurité du revolver. Paula ferme les yeux, sentant son dernier instant arriver. Elle pense alors à l’effroi qu’a ressenti le Dr Rossi lorsqu’il s’est trouvé dans la même situation. Soudain, David relâche l’étreinte, remet la sécurité du revolver et le remet dans sa poche. Puis il redémarre la voiture et dit, très calmement, « Tu vois qu’il ne faut pas m’énerver, ma puce. Sinon je deviens méchant. »

Paula comprend à cet instant que David est fou.

 

***

 

SSteven est assis sur le sofa du salon des Bullock, juste en face de Roberta. Celle-ci triture nerveusement son mouchoir. « Et ce médecin, comment va-t-il ? »

Steven soupire. « Malheureusement, ses jours sont en danger. »

Roberta secoue la tête. « David n’aurait jamais pu faire une chose pareille, c’est impossible. »

Steven prend une profonde inspiration. « Madame Bullock, je sais que c’est dur pour vous de l’admettre, mais les faits parlent d’eux même. »

Roberta semble perdue dans ses pensées. « David est un bon garçon. Il n’a pas tué son frère. Il ne méritait pas de faire de la prison. Tout cela est trop injuste. »

Steven se passe une main dans les cheveux. Cela semble plus difficile qu’il ne l’avait prévu. « Madame Bullock, savez-vous où David aurait pu se cacher ? A-t-il un endroit, connu de vous, où il aurait pu se rendre ? »

Roberta est toujours plongée dans ses pensées. « C’est ce maudit gang auquel Jordan appartenait. C’est eux qui ont tué mon petit Jordan. Pas David. »

« Madame Bullock, c’est très important. »

« David était un garçon simple. Il faisait ses devoirs tous les soirs. Il était très doué à l’école, vous savez. »

Steven n’en peut plus. Il se lève et secoue Roberta par les épaules. « Dites-moi où peut se cacher David, s’il vous plaît, c’est important. »

Roberta semble revenir à la réalité. « Mais vous ne comprenez donc pas. »

« Est-ce que David vous a contacté ? »

« Vous ne comprenez vraiment rien. »

« Quoi ? Qu’y a-t-il à comprendre ? »

« J’ai perdu mon fils le jour où il est entré dans cette maudite prison. »

« Oui, mais il en est sorti. Et maintenant, il est en fuite. Il détient Paula Dixon. »

« David est un bon garçon. »

« Allez-vous cesser de vous réfugier dans le passé ! »

Roberta regarde Steven avec des yeux remplit de larmes. « Je n’ai plus que ça, Monsieur Cord. Je n’ai plus que le passé à quoi me raccrocher. »

« Roberta, si vous aimez David, vous devez comprendre qu’on doit le retrouver avant qu’il ne lui arrive quelque chose, à lui et à Paula. »

Roberta secoue la tête et dit d’une voix presque inaudible. « Il ne pourra plus rien lui arriver, maintenant. »

« Roberta… »

« Il ne peut plus rien arriver à mon petit David. »

« Pourquoi ? »

« Vous ne comprenez pas ? Il est mort. »

« Quoi. »

« David est mort. »

Steven secoue la tête, n’osant croire ces paroles.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marie A 29/03/2012 21:40

Note bien qu'elle a raison... le David qu'elle connaissait, son petit garçon, est bien mort ce jour-là...

Et voilà, c'était la minute psy :-))

Mr. Peyton 30/03/2012 15:00



Et en plus elle est gratuite la minute psy... on en a, de la chance !